Radar : le rôle de l'avocat en droit routier

Une contravention peut entraîner un retrait de points, voire l’annulation du permis de conduire. Pour éviter d’en arriver là, il est possible de contester une contravention reçue suite à un  flash par un radar. L’avocat en droit routier vous accompagnera tout au long de vos démarches et vous défendra le cas échéant devant les tribunaux pour obtenir l’annulation de la contravention radar.

Problème radar : quel avocat consulter ?

Si vous souhaitez contester une contravention reçue à la suite d’un flash par un radar automatique, vous devez faire appel à un avocat en droit routier.

L’avocat en droit routier connaît parfaitement les rouages du Code de la route et saura exploiter les failles juridiques pour obtenir l’annulation de votre contravention.

Problème radar : pourquoi s'adresser à un avocat en droit routier ?

Le rôle de l’avocat en droit routier sera d’obtenir l’annulation de votre contravention. Il vous accompagnera dans la contestation de votre contravention radar automatique.

Il est possible de contester une contravention reçue à la suite d’un flash par un radar dans deux cas suivants :

  • Ce n’est pas vous qui conduisiez au moment de l’infraction.
  • Vous estimez que vous n’avez pas commis d’infraction.

Attention : si vous contestez la contravention, vous ne devez surtout pas payer l’amende. Régler une amende équivaut à reconnaître les faits et l’infraction. Il est impossible de contester une amende radar automatique une fois que l’avez réglée.

 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

 

Problème radar : à quel moment consulter l’avocat en droit routier ?

Suite à votre flash automatique, vous recevrez un avis de contravention. Cet avis est accompagné d’un formulaire de requête en exonération.

Vous devez faire appel à un avocat au moment de la réception de l’avis de contravention si vous estimez que vous n’avez pas commis l’infraction ou que ce n’était pas vous qui étiez au volant.

Surtout, ne payez pas l’amende. Attendez les conseils de l’avocat en droit routier avant d’envoyer le formulaire de requête. Il vous expliquera les démarches à accomplir et la meilleure stratégie à adopter face à l’administration ou devant les juges.

Problème radar : que peut faire pour moi l’avocat en droit routier ?

Votre avocat en droit routier commencera par étudier attentivement l’avis de contravention. Les PV comportent souvent des informations inexactes, viciées ou erronées.

Ensuite, l’avocat mettra tout en œuvre pour annuler la contravention. Votre avocat demandera notamment à l’administration de lui communiquer la photographie prise par le radar.

Cette photographie fait office de preuve. Il sera possible de contester la contravention s’il apparaît que ce n’est pas vous qui étiez au volant ou que la photographie est floue et ne permet pas de vous identifier.

Le délai de contestation d’une amende radar automatique est très court et il arrive que l’administration mette du temps pour envoyer la photographie prise par le radar.

Pour ne pas dépasser les délais de contestation à cause de la photographie qui n’arrive pas, votre avocat pourra demander pour vous une comparution immédiate devant le tribunal de proximité ou devant le tribunal de police. Cela déclenchera une procédure judiciaire.

Si l’administration refuse d’annuler votre contravention, votre avocat pourra saisir le tribunal. Il défendra vos intérêts et fera valoir vos droits.

Bon à savoir : vous n’êtes pas obligé de dénoncer l’automobiliste qui conduisez votre véhicule devant le juge.

Problème radar : comment préparer son rdv avec l'avocat en droit routier ?

Lors du rendez vous avec votre avocat en droit routier, pensez bien à apporter avec vous votre avis de contravention. Vous devrez aussi lui expliquer clairement les circonstances de la présumée infraction dont on vous accuse.

Un conseil : ne mentez pas à votre avocat, dites-lui la vérité. Il est possible d’obtenir l’annulation d’une contravention même si vous êtes effectivement son auteur. Il suffit que la photographie soit floue. C’est à vous et à votre avocat de décider si cela vaut le coût de tenter une contestation dans ce cas.

Combien coûte un avocat pour une question liée au radar de la route ?

En règle générale, la procédure de contestation d’une contravention reçue suite à un flash par un radar automatique est assez rapide. Le coût de l’avocat sera donc relativement faible. Le coût de l’avocat en droit routier sera en revanche plus important si vous décidez de porter l’affaire devant les tribunaux.

Un avocat en droit routier facture en moyenne entre 100 et 200 euros de l’heure. En fonction de la nature de votre demande, l’avocat pourra vous proposer un forfait, plus avantageux que le paiement horaire.