Conseil juridique : les réponses à toutes vos questions

Les conseillers juridiques de Jurifiable vous proposent plus d'un millier de conseils juridiques pour répondre aux questions que vous vous posez dans le cadre d'un divorce, d'un excès de vitesse, d’un licenciement, mais aussi pour des problèmes juridiques et de droits plus variés et que vous pouvez être amené à rencontrer.

Être bien informé est primordial en cas de difficultés juridiques. Les conseillers juridiques de Jurifiable sont là pour vous accompagner dans vos démarches. Le conseil juridique repose sur la qualité et la fiabilité des conseillers juridiques 

 
Besoin de trouver un avocat spécialisé ?Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Droit de la famille

Branche du droit civil, le droit de la famille comprend toutes les lois et toute la jurisprudence qui régissent les relations juridiques entre les différents membres d’une même famille. C’est-à-dire d’une part les liens de parenté et les liens d’alliance (couples). Le juge du droit de la famille est appelé « juge aux affaires familiales ».

C’est sur la base du droit de la famille que sont traitées toutes les affaires liées au divorce, aux violences conjugales ou encore à la succession. Sans oublier le droit des grands-parents, souvent négligé, à tord. Les avocats en droit de la famille peuvent également vous conseiller pour toute question liée au mariage, au PACS, au concubinage, aux effets du mariage, à l’adoption, à l’autorité parentale, etc.

Droit du travail

Le droit du travail concerne principalement le droit salarial, ou, plus largement, les relations entre salariés et employeurs. Il fixe à la fois les droits et les obligations de l’employeur et du salarié. La juridiction chargée de statuer sur les litiges entre salariés et les employeurs est le conseil des Prud’hommes. Les Prud’hommes peuvent être saisis aussi bien par le salarié que par l’employeur.

Le droit du travail fixe le cadre légal du contrat de travail et des conditions et modalités de sa rupture. Il contient par exemple toutes les règles concernant le CDI, le CDD, l’intérim et les autres formes de contrats de travail. Les règles du licenciement, de la démission ou de la rupture conventionnelle sont aussi contenues dans le droit du travail.

Pour finir, c’est dans le droit du travail que l’on trouve toutes les règles concernant la maladie professionnelle et les accidents du travail. Le rôle et la fonction de ce corpus juridique sont donc très importants.

Droit routier

Le droit routier est un droit foisonnant, qui comprend toutes les règles liées : à la circulation, aux panneaux de signalisation, à la sécurité routière, aux infractions, au permis de conduire, aux amendes, etc.

Les affaires que traitent l’avocat en droit routier sont très diverses, mais les principales concernent d’abord le permis de conduire, qu’il s’agisse d’une annulation du permis de conduire, d’une suspension ou d’une invalidation pour solde de points nul. L’avocat peut également intervenir en matière d’amendes, dans le cadre de la contestation d’une contravention routière.

Les accidents de la route, une des principales causes de mortalité en France, font aussi partie du droit routier, qu’il s’agisse des procédures d’indemnisation ou des procédures pénales.

Droit des affaires

Branche du droit privé, le droit des affaires comprend toutes les règles régissant la vie des sociétés (droit des entreprises), la concurrence ou encore le droit de la propriété intellectuelle. Il englobe aussi le droit bancaire, le droit des assurances, le droit boursier et même le droit de la consommation.

Pour donner une définition générale du droit des affaires, on pourrait dire que le droit des affaires définit le cadre juridique ou les règles du jeu que toutes les professions indépendantes doivent respecter. Il est donc important de connaître les grandes lignes du droit des affaires si vous souhaitez procéder à la création d’une entreprise.

Aide juridictionnelle

De fait, tout le monde n’a pas les moyens de payer un avocat. Pour permettre à tout justiciable d’accéder au service public de la Justice, l’Etat a crée un dispositif : l’aide juridictionnelle. L’aide juridictionnelle est une aide financière qui permet à son bénéficiaire une prise en charge partielle ou totale de ses frais juridiques (frais d’avocat, frais d’huissier et frais de procédure divers).

Pour bénéficier de l’aide juridictionnelle, vous devez remplir certains critères. Les critères à respecter sont de deux types. Il y a tout d’abord les critères liés à votre situation juridique et notamment à votre nationalité. Il s’agit des conditions d’attribution de l’aide juridictionnelle. Le deuxième type de critère est lié aux revenus. L’aide juridictionnelle est réservée aux revenus modestes. Il s’agit des conditions de ressources de l’aide juridictionnelle.

Concernant la procédure de demande de l’aide juridictionnelle, vous devez remplir un formulaire de demande et l’envoyer au bureau d’aide juridictionnelle du tribunal qui s’occupe de votre affaire. Le montant de l’aide juridictionnelle sera calculé en fonction du barème de l’aide juridictionnelle. Ce barème prend en compte deux critères : vos revenus et le nombre de personnes à votre charge.