Testament : dossier complet

Le testament constitue une étape importante d’une préparation de succession. Elle est même déterminante : c’est grâce aux volontés inscrites sur le testament que vous désignez les bénéficiaires de vos biens et que vous évitez tout conflit entre les héritiers.

La rédaction du testament suscite généralement angoisse et appréhension car elle implique un certain nombre d’éléments à considérer.

Vous vous apprêtez à rédiger votre testament mais vous n’êtes pas sûr de savoir comment procéder ? Ce qui suit peut alors vous être utile.   

 
Besoin d’un avocat en succession ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Qu’est-ce qu’un testament ?

Le testament est un document écrit qui détaille de manière claire vos dernières volontés, - celles qui devront être respectées après votre décès.

L’acte testamentaire est indispensable pour informer vos héritiers ou légataires de la répartition de l’ensemble des biens que vous possédez.

Le testament a une valeur sûre quand il est établi selon les règles. Seule une personne majeure ou émancipée et saine d’esprit peut rédiger un testament.

Il existe différents types de testament dont il convient de connaitre les principes quand on réfléchit à la préparation de sa succession. Les plus connus sont le testament olographe, le testament authentique et le testament mystique.

Rédiger un testament : typologies et démarches

Selon le type de testament pour lequel vous optez, les démarches pour le faire valider varient. C’est pourquoi il est préférable d’être bien renseigné avant d’entreprendre des démarches testamentaires.

Un notaire ou un avocat spécialisé peut vous aider à choisir le type de testament qui vous convient et à le rédiger correctement afin d’éviter toute contestation par la suite.

La réserve héréditaire et la quotité disponible

Un héritage est généralement constitué d’une réserve héréditaire et d’une quotité disponible.

La réserve héréditaire concerne les héritiers réservataires protégés par la loi, tandis que la quotité disponible peut être répartie plus librement selon les volontés du testateur.

Les legs

La rédaction d’un testament permet de déterminer les legs qui seront réalisés après le décès du testateur.

Les legs, qui consistent en une transmission partielle ou totale du patrimoine du défunt, ont pour bénéficiaires des personnes choisies et nommées directement sur le testament.  Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de legs et donc de légataires…