Trouver un avocat gratuit pour un divorce : comment faire ?

Il est possible de bénéficier de consultations d’avocat gratuites. L’aide juridictionnelle permet par ailleurs de bénéficier d’une prise en charge des frais d’avocat, sous conditions de ressources.

Combien coûte en moyenne un avocat pour un divorce ?

Le coût d’un divorce dépend de nombreux paramètres et peut donc varier dans des proportions considérables.

 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Voici les paramètres qui entrent en ligne de compte :

  • La notoriété de l’avocat : plus l’avocat est réputé, plus ses honoraires ont des chances d’être élevés
  • Le lieu d’exercice de l’avocat : un avocat parisien coûte plus cher qu’un avocat de province, en moyenne
  • La complexité de l’affaire
  • Les diligences accomplies par l’avocat
  • Les ressources des clients
  • Le degré de conflictualité entre les époux : si les époux ne sont pas d’accord, la procédure peut traîner en longueur. Ceci fait grimper évidemment les honoraires
  • Si le couple décide de faire appel à un seul avocat, les honoraires sont partagés entre les eux époux et donc diminué de moitié
  • Il existe plusieurs types de divorce : le divorce pour consentement mutuel coûte moins cher qu’un divorce contentieux

Le prix d’un divorce peut varier de quelques centaines d’euros à plus de 10 000 euros.

Mais en moyenne, un divorce par consentement mutuel coûte entre 300 et 600 euros par époux si l’avocat est commun, ou entre 1000 et 1600 euros si chaque époux a son propre avocat.

Le divorce contentieux coûte lui en moyenne entre 2500 et 3500 euros par époux.

Avocat gratuit pour divorcer : est-ce possible ?

Il est possible de bénéficier des services d’un avocat gratuitement.

Les maisons de justice et du droit ou les centres départementaux d’accès au droit proposent aux personnes des consultations gratuites.

Ces organismes sont présents sur tout le territoire français. Il suffit de se renseigner.

Dans certaines mairies, dans certains tribunaux d’instance (TI) ou tribunaux de grande instance (TGI), des avocats sont disponibles et dispensent des conseils gracieusement.

Les mairies peuvent aussi proposer aux personnes qui le demandent des bons de consultation. La valeur unitaire de ces bons est d’environ 40 euros.

Cela permet, à défaut de rendre le recours à un avocat gratuit, d’alléger le coût des honoraires.

Les personnes qui appartiennent à un syndicat peuvent se renseigner auprès de leur syndicat. Celui-ci dispose d’avocats qu’il peut mettre à la disposition des adhérents.

L’aide juridictionnelle couvre-t-elle les frais de l’avocat ?

L'aide juridictionnelle peut couvrir tout ou partie des frais d’avocat.

Le degré de couverture de l’AJ dépend des revenus du demandeur et du nombre de personnes que le demandeur a à sa charge.

Les personnes les plus démunies peuvent bénéficier d’une couverture totale de leurs frais d’avocat (on parle d’aide juridictionnelle à 100%), les autres d’une couverture de 85%, 70%, 55%, 40%, 25% ou 15%.

Pour connaître le pourcentage de prise en charge dont vous pouvez bénéficier, vous devez consulter le barème de l’aide juridictionnelle.

Notez bien que ce barème est majoré si vous avez des personnes (enfants, ascendants…) à charge.