Création d'entreprise : tout ce que vous avez besoin de savoir

Créer une entreprise implique des formalités plus ou moins complexes en fonction du type d’entreprise en question. On ne crée pas une entreprise d’un claquement de doigts ! Voici quelques informations et conseils généraux pour vous aider à concrétiser votre projet.

Création d’entreprise : conseils juridiques

Une entreprise est une entité juridique à part entière. Elle obéit à des règles en matière de constitution et de fonctionnement. On ne peut pas créer une entreprise sans connaître les bases juridiques du droit des sociétés.

En parallèle de la réflexion sur votre projet, vous devez donc vous informer sur les aspects juridiques d’une entreprise. Il existe de nombreux matériaux pour découvrir le volet juridique des entreprises, notamment les fiches de Jurifiable.

 
Besoin d’un avocat - création d'entreprise ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Création d’entreprise : les aides

Il faut avoir des sous pour créer une entreprise. C’est une réalité qui n’aura échappé à personne. Comment réunir l’argent nécessaire pour créer son entreprise ?

Il y a bien sûr en premier lieu les prêts bancaires classiques pour création d'entreprise. Le financement des entreprises en France est encore largement dominé par le crédit bancaire, contrairement aux entreprises anglo-saxonnes où la finance de marché joue un rôle capital. En France, le banquier joue encore un rôle plus important que l’investisseur.

Mais vous pouvez aussi financer votre entreprise en bénéficiant d’aides financières. Afin de favoriser la création d’entreprise, les pouvoirs publics (Etat, conseils régionaux, Pôle Emploi…) ont mis en place de nombreuses aides spécifiques. Certains organismes d’intérêt général proposent aussi des aides financières.

Pour en savoir plus sur les aides financières, lire la fiche « Aide financière création d’entreprise ».

Création d’entreprise : les formes juridiques

Une entreprise a forcément une forme juridique : SA, SARL, SAS, EURL, EIRL etc. Vous devez trouver la forme juridique qui correspond le mieux à l’activité que vous souhaitez exercer et, plus largement, à votre projet.

Pour faire le bon choix, il faut étudier les différents statuts juridiques qui correspondent aux formes juridiques. Le statut juridique définit toutes les règles qui s’appliquent à la société : capital social minimum, responsabilité des associés, type d’imposition, augmentation de capital etc.

D’où, encore une fois, l’importance de bien s’informer sur tout ce qui a trait au domaine juridique avant de vous lancer !

Pour connaître les différentes formes juridiques, lire la fiche « Formes juridiques entreprise ».

Création d’entreprise : les charges

Une entreprise est soumise à des charges. Il y a bien sûr les charges d’exploitation et les charges financières liées à l’activité de l’entreprise : achats, loyers, prestations diverses, intérêts payés aux banques etc.

Mais il y a aussi les charges sociales et fiscales. La nature et l’importance de ces charges varient en fonction de la forme juridique choisie et du régime correspondant.

Les charges fiscales peuvent être payées via l’impôt sur le revenu ou via l’impôt sur les sociétés. L’imposition sur le revenu concerne surtout les entreprises individuelles, tandis que la règle générale veut que les sociétés soient imposées à l’impôt sur les sociétés.

Bon à savoir : des aides permettent de réduire le montant des charges sociales et fiscales dans certaines conditions (ACCRE, Jeune entreprise innovante…).

Création d’entreprise : les démarches

Les démarches pour créer une entreprise varient en fonction du type d’entreprise que vous souhaitez créer. Ces démarches sont plus ou moins lourdes : créer une entreprise individuelle est beaucoup moins lourd administrativement parlant que créer une société. Si vous créez une société, vous devrez rédiger des statuts par exemple.

N. B. Pour enregistrer votre société, vous devrez déposer votre dossier au centre de formalités des entreprises de référence. Ce dépôt de dossier aboutira à l’immatriculation de votre entreprise, préalable indispensable pour commencer votre activité.

Pour en savoir plus sur les formalités de création d’entreprise, lire la fiche « Centre de formalités des entreprises ».