Devenir auto entrepreneur : pourquoi et comment ?

Le régime d’auto entrepreneur s’adresse à tous, quelle que soit votre situation : demandeur d’emploi, salarié, étudiant, retraité, fonctionnaire etc.

Les formalités pour devenir auto entrepreneur sont très simples, d’où en partie le succès de ce nouveau statut. Vous pouvez bénéficier de certaines aides (financières ou non) : ACCRE, NACRE etc.

Qui peut devenir auto entrepreneur ?

Le régime auto entrepreneur a été créé afin de permettre à tout le monde d’exercer facilement une petite activité en indépendant. Ce régime s’adresse à tous : aux demandeurs d’emploi, aux salariés, aux étudiants, aux retraités, aux fonctionnaires, aux personnes bénéficiant de minima sociaux etc.

Pour devenir auto entrepreneur en étant salarié, vous devez : 1/ informer votre employeur, 2/ Lui demander son autorisation si votre activité d’auto entrepreneur est proche de votre activité salariée et 3/ vérifier que votre contrat de travail ne contient pas de clauses contraires à l’exercice d’une activité indépendante.

 
Besoin d’un avocat en création d'entreprise Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

 

Si tout le monde peut devenir auto entrepreneur, il faut savoir que le régime de l’auto entreprise n’est pas adapté à toutes les activités. Exemple : le commerce de boutique.

N . B. Certaines activités sont mêmes impossibles à exercer avec le statut d’auto entrepreneur. C’est le cas des professions de santé, des activités relevant de la TVA immobilière, des activités de vente à domicile, des professions juridiques (notaire, avocat, huissier…) etc.

Pour en savoir plus sur les activités peu adaptées au régime auto entrepreneur et sur les activités interdites, lire la fiche « Qui peut devenir auto entrepreneur ».

Comment devenir auto entrepreneur ?

Devenir auto entrepreneur est très simple. Vous devez suivre les étapes suivantes :

1/ Vous rendre sur www.lautoentrepreneur.fr et compléter la déclaration de début d’activité. La démarche est gratuite.

2/ Envoyer la déclaration de début d’activité au Centre de formalités des entreprises (CFE) dont vous dépendez. La photocopie d’une pièce d’identité doit être jointe au formulaire de déclaration.

3/ Vous inscrire sur www.lautoentrepreneur.fr à l’aide du numéro de SIRET que vous aurez reçu de l’INSEE (par courrier postal).

4/ Compléter vos premières déclarations de chiffre d’affaires. Votre activité est lancée !

Démarche complémentaire : si votre activité d’auto entrepreneur est une activité artisanale, vous devrez aussi vous enregistrer au répertoire des métiers. Si c’est une activité commerciale, vous devrez vous inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS). La démarche – gratuite - doit être réalisée après réception du numéro de SIRET.

Devenir auto entrepreneur à plusieurs

Il n’est pas possible de devenir auto entrepreneur à plusieurs.

Si vous souhaitez vous associer, vous devez obligatoirement créer une société (SARL, SA, SAS etc.).

Bon à savoir : une auto entreprise n’a pas la personnalité morale. Elle est rattachée à la personne de son créateur et n’a pas d’existence en soi.

Devenir auto entrepreneur sans diplôme

Il n’y a pas besoin de diplôme particulier pour devenir auto entrepreneur. De manière plus générale, il n’y a pas besoin de diplôme pour devenir entrepreneur, quel que soit le statut juridique sous lequel l’activité est exercée.

En revanche, certaines activités sont réglementées et ne peuvent être exercées que par les personnes titulaires du diplôme adéquat.

Si vous souhaitez exercer en auto entrepreneur une activité réglementée nécessitant un diplôme, vous devrez justifier que vous êtes bien en possession du diplôme concerné.

Devenir auto entrepreneur en étant inscrit au Pôle Emploi

Il est tout à fait possible de devenir auto entrepreneur en étant inscrit au Pôle Emploi. Des dispositifs d’accompagnement sont même spécialement conçus pour encourager les chômeurs souhaitant créer ou développer leur auto entreprise (ACCRE, NACRE…).

Pour en savoir plus sur ces aides, lire les fiches « aide ACCRE » et « aide NACRE ».