Entreprendre seul ou à plusieurs : que choisir ?

Entreprendre seul ou à plusieurs ? Cette question doit être tranchée selon la nature de votre projet professionnel et surtout selon votre personnalité.

Entreprendre seul : avantages et inconvénients

Il est possible de créer une entreprise seul ou à plusieurs : chacune des deux solutions a ses avantages et ses inconvénients. Souvent, les avantages de l’une des solutions représentent les inconvénients de l’autre.

Le premier avantage qu’il y a à entreprendre seul, c’est bien sûr l’indépendance. Or justement, une des grandes motivations qui poussent des personnes à entreprendre, c’est la soif de liberté, le fait de pouvoir être son propre patron.

Autre avantage : vous n’avez pas besoin d’obtenir l’accord de vos associés pour prendre des décisions. Cela évite les conflits entre associés.

Autre avantage, et non des moidre : entreprendre seul permet de prendre des décisions et de mettre en œuvre vos idées plus rapidement. Pas besoin de longues réunions de concertation !

En entreprenant seul, vous contrôlez tout de A à Z. Si vous savez exactement ce que vous souhaitez faire, si vous êtes suffisamment motivé et si vous êtes prêt à travailler d’arrache pied, entreprendre seul peut être une bonne solution. Tout dépend de votre personnalité.

 
Besoin d’un avocat en création d'entreprise Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Autre avantage : comme vous êtes seul, tous les dividendes vous reviennent. Vous n’avez pas à partager les bénéfices avec les autres associés. Intéressant, non ?

Mais le gros inconvénient de l’entreprenariat en solo, c’est la charge de travail ! Diriger une entreprise implique une grosse masse de travail, sans compter les interminables formalités administratives ! Vous risquez d’avoir sans cesse la « tête dans le guidon », ce qui peut nuire à votre activité.

En entreprenant seul, vous ne bénéficiez pas non plus du regard critique d’autres personnes. Personne ne vous dira que votre idée n’est pas pertinente. C’est un avantage – on ne vous critique pas – mais aussi un inconvénient.

Entreprendre seul suppose d’avoir un capital personnel financier plus important que si vous entrepreniez à plusieurs. Certes, vous récoltez tous les dividendes, mais c’est aussi vous qui apportez tout le capital !

En cas de moments difficiles ou de remise en question – et il y en a toujours – il peut être très utile d’être entouré d’associés.

Autre inconvénient d’entreprendre seul : vous n’avez aucun appui extérieur (sinon votre entourage). Solitude, stress, anxiété : entreprendre seul peut parfois réserver de bien mauvaises surprises.

Entreprendre à plusieurs : avantages et inconvénients

Gérer une entreprise, c’est beaucoup de travail. L’avantage d’entreprendre à plusieurs, c’est que vous pouvez partager et répartir les tâches avec vos associés.

Entreprendre à plusieurs permet de réunir des capitaux plus importants. Si vous souhaitez créer une société qui nécessite de lourds investissements, entreprendre à plusieurs est pratiquement la seule solution (à moins que vous ne soyez très riche !).

Entreprendre à plusieurs permet aussi de bénéficier des contacts et du réseau de tous les associés. Mais aussi de leurs compétences. Gérer une entreprise suppose en effet des compétences variées : juridiques, comptables, financières, marketing. Associer différents profils peut être très fructueux pour la gestion de la société.

Autre avantage d’entreprendre à plusieurs : la prise de décision collégiale. L’intelligence collective, ce n’est pas qu’un concept à la mode. C’est une réalité : travailler à plusieurs permet de dégager des décisions ou des solutions plus pertinentes. Plusieurs cerveaux valent mieux qu’un !

Dernier avantage : les différents associés ou actionnaires ne se partagent pas seulement les bénéfices, ils partagent aussi les risques et les responsabilités. Entreprendre à plusieurs est moins risqué.

Entreprendre à plusieurs a aussi ses inconvénients. Tout d’abord, la démarche pour créer une société pluripersonnelle est plus lourde. C’est plus facile de créer une EURL qu’une SARL par exemple.

Autre inconvénient : vous devez obtenir l’accord de tous les associés pour prendre une décision (opérationnelle ou stratégique). Cela peut être un obstacle à la décision. Trop de réunions tue la décision !

Entreprendre à plusieurs, c’est s’exposer au risque de conflits entre les associés, sur la gestion de la société, sur les projets de développement etc. Cela doit être pris en compte.

En définitive, pour entreprendre à plusieurs, vous devez réunir plusieurs qualités : savoir être à l’écoute de l’autre, savoir convaincre les autres, savoir faire des compromis, supporter la critique, savoir se remettre en question, accepter que son avis ne soit pas toujours suivi.

Les compétences nécessaires pour entreprendre seul

Voici une liste non exhaustive des capacités requises pour entreprendre seul :

  • Avoir une forte capacité de travail (être work addict)
  • Être visionnaire, créatif et intuitif
  • Avoir des capitaux suffisants pour démarrer
  • Être endurant et déterminé
  • Être motivé
  • Savoir nouer des relations facilement (avoir un bon réseau si possible)
  • Être autonome (y compris savoir s’imposer une discipline à soi-même)
  • Avoir suffisamment d’expérience dans le monde des affaires
  • Aimer travailler seul
  • Savoir prendre du recul, se remettre en question
  • Savoir gérer le stress et les moments difficiles (avoir du sang-froid)
  • Savoir gérer le risque

Si vous réunissez la plupart de ces conditions, n’hésitez pas : foncez !