Tous les prêts disponibles pour la création d'entreprise

Créer une entreprise (ou reprendre une entreprise) coûte cher et suppose en général de lourds investissements. Pour faire face à ces dépenses de lancement, plusieurs formules de prêts avantageuses existent. Voici un point complet sur le sujet.

Le prêt d’honneur pour la création d’entreprise

Si vous n’avez pas suffisamment de capital pour lancer votre entreprise et constituer vos fonds propres, vous pouvez contracter un prêt d’honneur. Les prêts d’honneur visent à financer la création ou la reprise d’une entreprise.

La décision d’octroyer ou non un prêt d’honneur s’opère sur la base de la présentation du projet de création d'entreprise devant un jury de professionnels. Un entrepreneur qui bénéficie d’un prêt d’honneur acquiert donc une certaine crédibilité aux yeux des autres financeurs (actionnaires ou banques). Le prêt d’honneur crée un effet de levier : c’est un prêt qui permet d’obtenir plus facilement d’autres prêts.

 
Besoin d’un avocat en création d'entreprise Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Les prêts d’honneur sont des prêts sans garantie (d’où leur nom) et à taux zéro (en principe). Leur montant est compris entre 800 euros et 30 000 euros (jusqu’à 90 000 euros si le projet est innovant).

Ces prêts sont accordés par des organismes du type « France Initiative » ou « Réseau Entreprendre ». Les critères d’octroi du prêt d’honneur varient en fonction des organismes concernés. Dans tous les cas, le projet doit être sérieux et viable pour pouvoir bénéficier d’un prêt d’honneur.

A noter qu’il est possible d’obtenir un prêt d’honneur jusqu’à trois ans après la création/reprise de l’entreprise. Les prêts d’honneur peuvent faire l’objet d’un différé de remboursement d’un an au maximum.

Bon à savoir : les prêts d’honneur accordés par « France Initiative » sont de 8 500 euros en moyenne, contre 29 000 euros pour ceux octroyés par « Réseau Entreprendre ».

Le prêt à taux zéro (PTZ) et la création d’entreprise

L’aide NACRE s’adresse aux créateurs d’entreprise inscrits à Pôle Emploi. L’aide NACRE permet de bénéficier d’un dispositif d’accompagnement de projet mais aussi de prêts à taux zéro (PTZ) d’un montant compris entre 1 000 et 8 000 euros.

Attention, un prêt à taux zéro NACRE doit être couplé à un prêt bancaire complémentaire. Il est accordé après expertise du projet. Le prêt à taux zéro Nacre peut être remboursé dans un délai maximum de 5 ans, par annuités constantes. Les bénéficiaires du PTZ NACRE s’engagent à être accompagnés pendant trois ans.

Le prêt bancaire pour créer une entreprise

Le prêt bancaire reste de loin la première source de financement des entreprises. La décision des banques de vous accorder un prêt et le taux d’intérêt dépendent de la fiabilité de votre projet, de votre sérieux, du caractère plus ou moins risqué de votre activité, voire de la conjoncture économique, etc.

Un conseil : n’hésitez pas à vous renseigner auprès de plusieurs établissements bancaires pour les mettre en concurrence et obtenir un prêt bancaire au meilleur taux et aux meilleures conditions (durée de remboursement, cautionnement…).

Établir un business plan est quasiment indispensable pour obtenir un prêt bancaire

Les banques proposent des prêts bonifiés afin d’aider les créateurs ou les repreneurs d’entreprises. C’est le cas du « prêt à la création d’entreprise » (PCE). Le PCE est un prêt sans garantie qui peut être compris entre 2 000 euros et 7 000 euros. La durée de remboursement est en général de 5 ans. Seules les entreprises de moins de trois ans peuvent bénéficier de ce prêt. Les PCE sont garanties par la BpiFrance.

Le prêt à la création d’entreprise est toujours adossé à un autre prêt bancaire de montant au moins deux fois supérieur. Si vous demandez un prêt PCE de 5 000 euros, vous devrez contracter en même temps un prêt classique d’au moins 10 000 euros.

Mise à jour : il n’est plus possible d’obtenir de PCE depuis le 31 mars 2015.

Remarque : en général, il est préconisé d’avoir un Passif composé d’au moins autant de fonds propres que de dettes bancaires (50/50). Pour les banques, la quantité et la qualité des fonds propres constituent un élément important dans la décision d’octroyer ou non un prêt. N’avoir aucuns fonds propres rend quasiment impossible l’obtention d’un prêt…

Quel est le taux moyen d’un prêt lors d’une création d’entreprise ?

Le taux d’intérêt d’un prêt bancaire dépend de la durée de remboursement. Plus la durée de remboursement est longue, plus le taux d’intérêt sera élevé.

Le taux d’intérêt dépend aussi du risque que comporte votre projet de création d’entreprise. Plus le projet est risqué, plus le taux sera élevé.

Il est donc impossible d’établir une moyenne et de proposer un taux moyen pour les prêts à la création d’entreprise. Le calcul du taux d’intérêt se fait toujours au cas par cas.

Les prêts pouvant être obtenus lors d’une reprise d’entreprise

Les prêts pour la reprise d’entreprise sont de même nature que ceux accordés aux créateurs d’entreprise (prêts d’honneur, Nacre etc.). Il n’existe pas de prêts spécifiquement conçus pour la reprise d’entreprise.