Demande de visa pour la France

Le visa est un document qui permet d’entrer légalement sur le territoire français. Il existe différents types de visas en fonction du motif du déplacement (voyage touristique, séjour professionnel, familial, etc.) et de la durée du déplacement.

Demande de visa pour la France : définition et règles générales

Le visa est un document qui autorise une personne de nationalité étrangère à venir séjourner ou résider en France. Pour obtenir un visa, il faut faire une demande de visa.

Les demandes de visa sont à former auprès des autorités consulaires françaises du pays dans lequel vous résidez. Par exemple, si vous êtes Canadien, vous devez faire une demande de visa auprès du Consulat français (ou de l’ambassade française) du Canada.

La demande de visa est généralement payante. On parle des « droits de visa ». Ces droits équivalent à des frais de dossier et ne sont pas remboursés en cas de refus de visa.

Pour chaque type de visa, la liste des pièces à fournir est différente. Pour éviter d’alourdir cette fiche, nous vous renvoyons sur le site du ministère des affaires étrangères : http://www.consulfrance-ma.org/-Liste-des-pieces-a-fournir-pour-

On peut distinguer trois types de visas : les visas Schengen, les visas court séjour et les visas long séjour.

 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Demande de visa pour la France : les visas Schengen

Les visas Schengen sont des visas européens délivrés par les pays membres de l’espace Schengen. Ils sont uniformes : un visa Schengen délivré par le Consulat espagnol est identique à un visa Schengen délivré par le Consulat allemand (par exemple).

Pour compliquer les choses, il existe différents types de visas Schengen :

Le visa de transit de type A : pour le transit aéroportuaire. Ne concerne que certains étrangers seulement. Pour d’autres, le visa de transit n’est pas obligatoire. Pour demander un visa de transit de type A, vous devez en général fournir le billet de votre vol avec sa confirmation, ainsi que les justificatifs d’admission ou de réadmission dans le pays de destination finale.

Le visa de transit de type B, qui permet à un ressortissant d’un pays en dehors de l’espace Schengen de se rendre dans un pays également en dehors de l’espace Schengen mais en traversant le territoire d’un Etat de l’espace Schengen. Exemple : un Chinois qui souhaite aller aux Etats-Unis, mais qui fait une halte en Allemagne.

Ce visa permet de séjourner quelques jours  (5 jours maximum) dans l’Etat Schengen concerné. Là encore, tous les étrangers n’ont pas besoin de demander un visa Schengen de type B. Renseignez-vous auprès des autorités consulaires avant toute demande de visa Schengen de transit.

Le dossier de demande de visa doit comporter le billet du vol, l’autorisation de séjourner dans le pays de destination finale, un justificatif prouvant que vous avez des ressources suffisantes pour séjourner dans l’Etat Schengen. D’autres documents peuvent être demandés.

Le visa Schengen de type C qui permet à un étranger d’entrée sur le territoire d’un Etat Schengen en vue d’un séjour court (trois mois maximum en général). Le visa de type C concerne par exemple les personnes souhaitant partir en vacances dans un Etat de l’espace Schengen.

Pour demander un visa Schengen de type C, vous devez compléter un formulaire  et fournir plusieurs justificatifs : un passeport, des justificatifs relatifs au motif du séjour, aux ressources financières, aux conditions d’hébergement, à l’assurance voyage et rapatriement, etc.

Bon à savoir : les ressortissants de l’Union européenne, de l’EEE, de la Suisse, de Monaco, de l’Andorre, les titulaires d’un passeport diplomatique sont dispensés de visa court séjour (type c).

Pour en savoir plus sur les visas Schengen, lire la fiche « Visa Schengen ».

 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement

Demande de visa pour la France : les visas court séjour permettant l’établissement en France

Certains visas court séjour permettent à leur titulaire de s’installer en France. Il s’agit par exemple des visas « étudiant-concours » ou des visas « carte à solliciter dès l’arrivée en France ».  Pour en savoir plus, lire les fiches « Carte de séjour étudiant », « Carte de séjour vie privée et familiale » et « Carte de séjour salarié ».

Certains visas sont mixtes : ils permettent de séjourner en France plus de trois mois mais n’aboutissent pas à la délivrance d’un titre de séjour. Il s’agit des visas de long séjour temporaire (3 à 6 mois), des visas « vacances-travail » ou encore des visas pour étudiant mineur ou mineur scolarisé.

Les modalités de demande de visa pour ce type de visas sont différentes. Pour demander un visa « vacances-travail » par exemple, vous devez fournir à l’ambassade ou au consulat : un passeport en cours de validité, un billet aller-retour et des justificatifs de ressources financières.

Pour le visa « étudiant mineur ou mineur scolarisé », le dossier doit en général comporter une délégation d’autorité parentale au profit de la personne qui accueille le mineur.

Bon à savoir : les modalités varient aussi en fonction des étrangers et des accords conclus entre la France et les autres Etats. Un conseil : renseignez-vous auprès des autorités consulaires pour savoir les conditions et procédures spécifiques aux visas que vous sollicitez.

Pour en savoir plus sur les visas court séjour, lire la fiche « Visa court séjour ».

Demande de visa pour la France : les visas long séjour

Les visas long séjour permettent de s’installer durablement en France. En France, le visa long séjour est souvent la condition nécessaire pour obtenir une carte de séjour temporaire. Pour en savoir plus sur les cartes de séjour temporaires, lire la fiche « Carte de séjour temporaire ».

Pour demander un visa long séjour, vous devez compléter le formulaire suivant : https://france-visas.gouv.fr/

Ce visa long séjour devra être validé par l’OFII dans les trois mois suivant votre arrivée en France. Pour en savoir plus sur l’OFII et son rôle, lire la fiche « OFII ».

Pour en savoir plus sur les visas long séjour, lire la fiche « Visa long séjour ».