Visa long séjour : démarches et procédures

Le visa long séjour permet à un étranger de résider et de s’installer en France pour une durée supérieure à trois mois. Il peut être délivré dans plusieurs situations : pour les études, le travail ou pour des raisons d’ordre familial. Il existe plusieurs catégories  de visas long séjour.

A quoi sert le visa long séjour ?

Un visa long séjour est un document qui permet à son titulaire étranger de venir s’installer en France pour une durée supérieure à 90 jours (3 mois). Il s’oppose donc au visa court séjour qui permet quant à lui de séjourner en France au maximum trois mois.

Tous les étrangers qui souhaitent s’installer en France plus de trois mois doivent demander un visa long séjour.

Certains étrangers sont dispensés de visa long séjour : les Européens, les Suisses, les ressortissants d’Andorre ou de Monaco, les ressortissants de Saint-Marin ou du Saint-Siège.

Visa long séjour valant titre de séjour : qu’est-ce que c’est ?

Le visa long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) peut être délivré pour des raisons familiales, pour des études en France ou pour travailler en France. Le VLS-TS dispense des démarches auprès de la préfecture. Concrètement, avec un VLS-TS, vous n’avez pas besoin de demander un titre de séjour. Le VLS-TS fait office de titre de séjour. Le VLS-TS a une durée de validité comprise entre 3 mois et un an.

Seules certaines catégories d’étrangers peuvent bénéficier d’un visa long séjour valant titre de séjour : les époux de ressortissants français, les étudiants, les stagiaires, les scientifiques et chercheurs,  les salariés, les travailleurs temporaires, les salariés détachés, les visiteurs.

 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Bon à savoir : le visa long séjour valant titre de séjour ne concerne pas les étrangers de nationalité algérienne, les Européens et les Suisses.

Pour demander un visa long séjour valant titre de séjour, vous devez accomplir les formalités auprès de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) dans les trois mois qui suivent votre arrivée en France. Pour en savoir plus sur les démarches auprès de l’OFII : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F39.

La démarche pour obtenir un visa long séjour valant titre de séjour n’est pas gratuite. Vous devrez vous acquitter d’une taxe dont le montant varie en fonction de la mention de votre visa. Par exemple, le montant de cette taxe est de 58 euros pour les étudiants et de 241 euros pour les enseignants chercheurs. Si votre demande est acceptée par l’OFII, vous recevrez une vignette sur votre passeport.

Si, au terme de la validité de votre visa long séjour valant titre de séjour, vous souhaitez rester en France, vous devrez faire une demande de carte de séjour à la préfecture au moins deux mois avant l’expiration du visa. Pour en savoir plus sur les demandes de carte de séjour, lire la fiche « Carte de séjour ».

Le visa long séjour nécessitant une demande de carte de séjour

Pour certains visas long séjour, vous devrez faire une demande de carte de séjour à la préfecture dans les deux mois suivant votre arrivée. En effet, tous les visas long séjour ne valent pas titre de séjour.

La demande de carte de séjour doit être réalisée à la préfecture ou sous-préfecture de votre lieu de résidence. En fonction de votre situation, vous pourrez recevoir une carte de séjour annuelle, pluriannuelle ou de 10 ans.

Bon à savoir : les visas long séjour nécessitant une demande de carte de séjour permettent aux étrangers de venir en France pour demander une carte de séjour.

Visa de long séjour spécial : de quoi s’agit-il ?

Certains étudiants, artistes ou visiteurs étrangers doivent demander un visa long séjour « spécial ». Ce visa a pour particularité d’avoir une durée de validité comprise entre 4 mois et six mois. Concrètement, on peut ici parler de « visa moyen séjour », même si le terme n’est pas utilisé par l’administration.

Les visas long séjour spécial permettent par exemple à leur bénéficiaire de suivre un enseignement court ou encore d’exercer temporairement une activité artistique sur le territoire français (dans le cadre d’une tournée par exemple).

Très important : le visa long séjour spécial, tout comme le VLS-TS, dispense de demander une carte de séjour à la préfecture. En revanche, vous devrez regagner votre pays d’origine dès l’expiration du visa.