Contrat Unique d'Insertion : faciliter l'insertion professionnelle

En tant que demandeur d’emploi, vous êtes amené à consulter régulièrement les annonces diffusées par le Pôle Emploi.

Comme bon nombre de candidats, certains intitulés de contrat restent un mystère, comme le CUI. Cet article tend à expliquer en quatre points majeurs, ce qu’est le contrat unique d’insertion ou CUI.

Vous saurez également quelles sont les personnes concernées par ce contrat, et quelles sont les entreprises susceptibles de le proposer.

Qu'est-ce qu'un contrat unique d'insertion ?

Le contrat unique d’insertion ou CUI est destiné à faciliter l’embauche à des personnes sans emploi dont les candidatures sont habituellement rejetées. Pour ce fait, il associe une formation à une aide financière.

 
Besoin d’un avocat - contrat de travail ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Il se divise en deux parties :

Ce contrat peut être établi soit sous la forme d'un contrat à durée déterminée soit sous la forme d'un contrat à durée indéterminée.

Il doit avoir une durée minimale de 6 mois et peut se prolonger jusqu’à 2 ans. Dans le cas d’un aménagement de peine par exemple, sa durée minimale peut être réduite à 3 mois.

Bon à savoir : sous certaines conditions, un contrat unique d’insertion en CDD peut avoir une durée maximale de 5 ans.

Notamment si :

  • La personne est bénéficiaire de minima sociaux et qu’elle a 48 ans ou plus au moment de la signature du contrat.
  • La personne est reconnue travailleur handicapé.
  • Elle effectue une action au cours de sa formation professionnelle.

Qui peut embaucher un salarié en contrat unique d'insertion ?

Les employeurs possibles sont en fonction du type de contrat unique d’insertion.

Dans le cas du CUI-CIE, les employeurs peuvent être : une entreprise, un groupe d’employeurs exerçant dans le parcours d’insertion professionnelle ou encore un employeur de pêche maritime.

Pour le CUI-CAE, l’employeur peut être : une collectivité territoriale comme une mairie, une personne morale de droit public, une association, ou encore des personnes morales de droit privé qui gèrent un service public.

Qui peut être embauché sous contrat unique d'insertion ?

Le contrat unique d’insertion est réservé aux personnes reconnues comme désavantagées dans la course à l’emploi.

Si vous êtes bénéficiaires de certaines de ces aides alors vous êtes prioritaires pour ces contrats. Notamment les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) ou de l’allocation de solidarité spécifique (ASS).

Mais aussi les personnes qui perçoivent l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et l’allocation temporaire d’attente (ATA), excepté les demandeurs d’asile.

Remarque : en comparaison à certains autres contrats d’insertion dans la vie active, il n’y a aucune condition d’âge pour le contrat unique d’insertion.

Cependant, les jeunes sont le plus souvent redirigés vers des contrats d’avenir, qui sont plus adaptés à leur situation.

Contrat unique d'insertion : démarches et procédures

Vous avez consulté une annonce proposant ce type de contrat et vous souhaitez postuler pour le poste.

Dans les difficultés que vous rencontrez, vous êtes probablement suivi par un conseiller spécialisé dans l’insertion professionnelle.

Vous devez donc prendre contact avec lui pour vérifier votre éligibilité à ce contrat. Vous saurez donc si vous pouvez potentiellement candidater à l’annonce choisie.

Les professionnels habilités à répondre à vos questions sur le contrat unique d’insertion sont les référents RSA, les référents du Pôle Emploi ou pour les personnes handicapées, les référents Cap emploi.

Dès lors que la candidature correspond parfaitement et qu’elle répond aux critères demandés, alors le référent peut la soumettre à l’entreprise.

Si vous êtes suivi dans votre parcours d’accession à l’emploi, votre référent peut également, de lui-même, trouver des annonces qui correspondent à votre profil et donc présenter votre candidature à un employeur potentiel.