Assurance logement étudiant : responsabilité civile et assurances optionnelles

Les compagnies d’assurance proposent des assurances logement spécialement à destination des étudiants. Elles sont moins chères et proposent des garanties adaptées aux jeunes étudiants. Les plafonds d’indemnisation sont en revanche plus bas que les assurances logement classiques.

Assurance logement étudiant : qu’est-ce que c’est ?

Pour rappel, l’assurance logement est obligatoire si vous êtes locataire, que vous soyez étudiant ou non. Sauf dans certains cas précis évoqués à la fin de cette fiche.

Conscients du budget limité de nombre d’étudiants, la plupart des assureurs proposent des assurances logement conçues spécifiquement pour les étudiants.

De manière générale, les assureurs proposent deux types d’assurances logement :

  • L’assurance étudiant responsabilité civile.
  • L’assurance étudiant multirisque.
 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Seule l’assurance multirisque peut être aménagée pour les étudiants. Il n’existe pas d’assurance responsabilité civile spécialement conçue pour les étudiants. La garantie responsabilité civile couvre les risques locatifs (incendie, dégât des eaux, bris de glace, etc.) et les dommages dont vous pourriez être tenu pour responsable vis-à-vis des tiers. Pour en savoir plus, lire les fiches « Assurance responsabilité civile » et « Assurance habitation multirisque ».

Si vous êtes étudiant, votre assureur pourra vous proposer une assurance logement multirisque a un tarif plus avantageux et avec des garanties spécialement conçues pour une clientèle jeune.

Exemples de garanties adaptées aux jeunes et aux étudiants :

  • Certaines garanties dommages aux biens : la garantie contre les risques de dommages sur votre matériel informatique, la garantie pour vos objets précieux ou encore la garantie du capital mobilier. Cette dernière concerne vos meubles personnels.
  • La garantie vol.
  • La garantie de couverture du logement même en cas d’absence prolongée (pendant l’été par exemple).
  • La protection juridique. Pour en savoir plus, lire la fiche « Protection juridique ».

Bon à savoir : les assurances logement étudiants présentent la plupart du temps des plafonds d’indemnisation plus bas. En clair, vous payez moins cher mais vous serez moins indemnisé. Certaines assurances logement étudiant offrent l’absence de franchise.

Conseil : en vous assurance auprès de l’assureur de vos parents, vous pourrez obtenir une ristourne supplémentaire sur le montant de la prime d’assurance. Renseignez-vous auprès de l’assureur de vos parents.

Comment bénéficier d’une assurance logement étudiant ?

Pour pouvoir bénéficier d’une assurance logement étudiant, vous devez remplir plusieurs critères.

Même si cela peut varier d’un assureur à l’autre, il faut en général avoir moins de 26 ans pour pouvoir obtenir une assurance étudiant.

Vous devez par ailleurs avoir un logement à la superficie limitée. En règle générale, l’assurance logement étudiant n’est possible que pour les logements de moins de 40 m2.

Assurance logement : est-elle toujours obligatoire pour les étudiants ?

Dans certains cas précis définis par la loi, l’assurance logement étudiant n’est pas obligatoire. Vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance logement étudiant :

  • Si vous louez un meublé. L’obligation d’assurance pour le locataire ne concerne que les logements vides.
  • Si vous louez un logement à titre de résidence secondaire.
  • Si vous résidez dans un foyer d’étudiants ou de jeunes travailleurs.

L’assurance logement n’est pas non plus obligatoire pour les locations saisonnières. Pour en savoir plus, lire la fiche « Location saisonnière ».

Même si l’assurance logement n’est pas toujours obligatoire, il est fortement recommandé de vous assurer dans tous les cas au moins en responsabilité civile. Cela permettra d’être indemnisé en cas de dommages causés au propriétaire et à son logement.

Bon à savoir : le prix moyen d’une assurance logement étudiant se situe autour de 100 euros par an.