Faire construire sa maison : ce qu'il faut considérer

Faire construire sa maison n’est pas une entreprise de tout repos. Vous devez suivre trois étapes principales : trouver un terrain, choisir un constructeur et enfin trouver un financement. Découvrez tous nos conseils pour ne pas faire d’erreurs et gagner du temps.

Construire sa maison : trouver un terrain

Le choix d’un terrain est la première étape si vous souhaitez construire votre maison. Vous avez deux possibilités :

  • Acheter un terrain isolé.
  • Acheter un lot appartenant à un lotissement.

Les terrains isolés sont en général plus grands voire beaucoup plus grands que les terrains dépendant de lotissements. Les terrains isolés ont un autre avantage : l’absence de vis-à-vis. Mais ces avantages ne vont pas sans quelques inconvénients. Vous devrez notamment vous occuper vous-même du raccordement au réseaux (eau, électricité, gaz…). Ce qui engendre des coûts supplémentaires. Un terrain isolé peut aussi être éloigné de tout, ce qui peut poser d’autres types de problèmes.

 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

D’où la deuxième option possible : acheter un terrain en lotissement. C’est la solution la plus simple.

Avantages d’acheter un terrain en lotissement :

  • Le lotisseur peut s’occuper des démarches administratives, vous faisant économiser beaucoup d’énergie.
  • Vous êtes raccordé aux réseaux.
  • Les lotissements sont souvent situés dans des zones urbaines ou périurbaines, ce qui vous donne accès à des services de proximité.

Inconvénients :

  • Vous devez respecter le cahier des charges du lotissement.
  • Les terrains sont en général plus petits.
  • Le vis-à-vis est parfois important.

Si vous souhaitez construire, vous devez d’abord commencer par répondre à cette question : choisir un lot ou un terrain isolé.

Construire sa maison : trouver un constructeur

Après avoir trouvé le terrain, vous devez partir à la recherche du constructeur, c’est-à-dire du professionnel-maître d’œuvre à qui vous confierez la construction de la maison. C’est avec lui que vous définirez la forme, les matériaux, la taille, la structure de votre maison et que vous préciserez votre projet.

« Constructeur » n’est pas un nom de métier, comme lorsqu’on parle d’un médecin ou d’un plombier. Cela rend d’autant plus difficile la recherche et le choix du constructeur.

Voici quelques conseils pour vous aider à trouver votre constructeur :

 - Choisissez un professionnel qualifié, c’est-à-dire de préférence un architecte ou une entreprise de bâtiment.

Assurez-vous que les professionnels que vous ciblez travaille sous le régime juridique du CCMI (contrat de construction d’une maison individuelle). Dans le cadre de la construction d’une maison, il est préférable de signer un contrat CCMI qu’un contrat classique régi uniquement par le Code civil. Cela vous offre plus de sécurité.

 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Les constructeurs doivent souscrire des assurances professionnelles. Assurez-vous que c’est bien le cas en leur demandant les justificatifs. Pour en savoir plus sur le sujet, lire la fiche « Constructeur maison ».

- Choisissez si possible un professionnel certifié « NF Maison individuelle » ou membre de l’association « Maison de qualité » ou de l’Union des Maisons Françaises.

Participez à des portes ouvertes de constructeurs pour accéder à un large de choix de constructeurs.

- Informez-vous sur internet et sur les forums consacrés à la construction pour y récolter les avis sur les différents constructeurs. 

- Vous pouvez également contacter l’agence départementale pour l’information sur le logement pour recevoir des conseils personnalisés.

Construire sa maison : trouver un financement

Vous devez enfin trouver des sources de financement pour vous acquitter des différents coûts de la construction d’une maison. C’est la dernière étape.

Ces coûts, pour l’essentiel, sont les suivants : le prix du terrain, la préparation du terrain (égalisation des sols, etc.), les frais d’architecte et de notaire, la construction de la maison, l’aménagement de la maison et du jardin.

En fonction de votre situation et de la nature de votre projet, d’autres coûts peuvent venir s’ajouter. Si vous construisez sur un terrain isolé, vous devrez inclure les coûts de raccordement aux réseaux par exemple.

Pour financer une construction de maison, vous devez contracter un prêt immobilier auprès d’un établissement de crédit. Sauf bien entendu si vous disposez déjà du capital nécessaire.

Pour en savoir plus sur les différents types de prêts immobiliers, lire la fiche « Prêt immobilier ».  Pour aller plus loin, nous vous invitons aussi à lire les fiches « Crédit immobilier » et « Taux immobilier ».