Le métier du juriste immobilier

Le juriste immobilier est un expert du droit immobilier dont la mission est de conseiller des particuliers, des entreprises ou des collectivités publiques. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le juriste immobilier, sa formation, ses compétences et ses missions.

Quelle est la formation du juriste immobilier ?

Le juriste immobilier est un spécialiste du droit immobilier. Sa formation est par conséquent juridique. Pour devenir juriste immobilier, il faut être détenteur au minimum d’un diplôme de niveau Bac +4 ou bac +5 en droit, avec une spécialisation en droit immobilier. La spécialisation en droit immobilier peut intervenir dès la licence (licence 3) ou à partir de la première année de master.

La formation du juriste immobilier se déroule principalement dans les facultés de droit, mais certaines grandes écoles proposent aussi des formations en droit immobilier.

Bon à savoir : le juriste immobilier peut exercer en tant que salarié, ou bien se mettre à son compte et ouvrir un cabinet de consultant ou une agence.

 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Quelles sont les compétences du juriste immobilier ?

Le juriste immobilier, dans l’exercice de son métier, doit réunir plusieurs compétences :

  • Etre un fin connaisseur du droit immobilier, c’est-à-dire : du droit de la construction, du droit de l’urbanisme, du droit des contrats, du droit des hypothèques, du droit de la copropriété ou encore du droit du domaine public.
  • Connaître sur le bout des doigts le marché immobilier et ses évolutions. Le juriste immobilier est un analyste.
  • Etre pédagogue, c’est-à-dire capable de vulgariser ses connaissances face à ses clients. Ce qui suppose notamment un très bon esprit de synthèse. Il doit également avoir une capacité d’écoute développée.
  • Avoir de fortes aptitudes à la négociation pour défendre au mieux les intérêts de ses clients à l’occasion de litiges.

Le juriste immobilier se tient en permanence informé de l’évolution du droit et assure un travail constant de veille juridique.

Quelles sont les missions du juriste immobilier ?

Le juriste immobilier a pour missions de conseiller ses clients sur tout dossier relevant du droit immobilier : transaction immobilière, succession immobilière, travaux immobiliers, expulsion locative, etc. Tout son travail consiste à mobiliser le droit immobilier dans le but de défendre au mieux les intérêts de ses clients.

Au quotidien, le juriste immobilier :

  • Aide ses clients dans le montage de leurs dossiers administratifs et financiers.
  • Veille au suivi des transactions immobilières de ses clients.
  • Répond à ses clients à toutes les questions liées au droit immobilier.
  • Conseille ses clients en cas de litige et les renseigne sur les différents types de recours : assignation, mise en demeure, conciliation, etc.
  • Rédige les actes juridiques : contrats de location, cession de baux, etc. Pour en savoir plus sur le contrat de location, lire la fiche « Contrat de location ».
  • S’occupe de la gestion des baux commerciaux (renouvellement, révision des loyers, travaux, droit de la copropriété). Pour en savoir plus sur la révision des loyers et le droit de la copropriété, lire les fiches « Augmentation du loyer » et « Droit de la copropriété ».
  • Conseille ses clients sur la gestion de leur patrimoine immobilier.

Le juriste immobilier peut avoir plusieurs types de clients : des entreprises privées, des particuliers, des collectivités publiques, des promoteurs immobiliers, des agences, etc.

Le juriste immobilier n’est pas simplement un conseiller. Son rôle est aussi celui d’un négociateur. Il peut aussi être amené à défendre ses clients devant les tribunaux ou de l’administration fiscale en cas de litige immobilier.