Viager libre : de quoi s'agit-il ?

Le viager libre est l’une des deux formes de viager immobilier. Contrairement au viager occupé, le vendeur ne conserve pas la jouissance de son bien immobilier. Celle-ci est transférée à l’acheteur dès la signature de l’acte de vente. Le prix du viager libre comprend un capital versé à la vente ainsi qu’une rente viagère versée à vie au vendeur.

Viager libre : définition

La vente en viager est un type spécifique de vente immobilière. Sa particularité réside dans les modalités de paiement. Dans le cadre du viager, le prix de la vente immobilière comprend :

  • Un bouquet (ou « capital initial ») qui correspond à une partie de la valeur du bien immobilier. Ce bouquet est versé immédiatement après l’acte de vente.
  • Une rente viagère, versée tous les mois par l’acheteur jusqu’au décès du vendeur. Pour en savoir plus sur la viager sans rente (assez rare), lire la fiche « Viager sans rente ».
 
Besoin d’un avocat spécialiste en divorce ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Il existe deux formes de viager :

  • Le viager occupé : le vendeur conserve la jouissance de son bien jusqu’à son décès (droit d’usage et d’habitation, assorti ou non de l’usufruit). Pour en savoir plus sur le viager occupé, lire la fiche « Viager occupé ». Le viager occupé est la forme la plus répandue de viager.
  • Le viager libre (aussi appelé viager vide): l’acheteur dispose du bien dès la signature du contrat de vente. Il peut le louer ou l’occuper.

Dans le cadre du viager, le vendeur est appelé « crédirentier » tandis que l’acheteur ou acquéreur est appelé « débirentier ».

Les règles relatives au viager libre sont les mêmes que celles qui régissent le viager occupé.

Viager libre : rappel des principales règles

Le viager libre, comme tout acte de vente immobilière, doit être établi devant notaire. Seul le notaire est habilité à rédiger le contrat de vente.

Le vendeur reçoit une rente à vie (rente viagère) de la part de l’acquéreur. La rente est versée tous les mois. Le viager prend fin avec le décès du vendeur.

Pour connaître tous les avantages et inconvénients du viager pour l’acheteur-débirentier, lire la fiche « Acheter viager ». Pour en savoir plus sur les avantages et inconvénients côté vendeur, lire la fiche « Vente en viager ».

Remarque : financièrement parlant, le viager libre est plus intéressant que le viager occupé, puisqu’il n’y a pas d’abattement d’occupation. Le prix de vente en viager libre est déterminé en fonction de l’âge du vendeur et de la valeur du bien sur le marché immobilier classique.

Dans le cadre du viager libre, l’acquéreur prend en charge aussi bien la taxe d’habitation que la taxe foncière, le coût des travaux et les charges locatives.