Candidat libre à l'examen du permis de conduire : ce qu'il faut savoir

Vous pouvez préparer votre permis de conduire sans en passer par une auto-école : cela s’appelle l’examen du permis de conduire en candidat libre. La procédure de candidature libre  est avantageuse sous certains aspects, mais comporte certains inconvénients.

Conditions et obligations pour s’inscrire à l’examen du permis de conduire ?

Il n’y a aucune condition particulière à respecter, si ce n’est respecter l’âge minimum pour passer le permis, à savoir 18 ans.

Bon à savoir : le préparation du permis en candidat libre ne concerne que le permis B. Pour les autres permis, vous devez vous inscrire dans une auto-école.

Lors de l’apprentissage de la conduite, vous devrez être détenteur d’un livre d’apprentissage (acheté dans le commerce). Le livret d’apprentissage est complété avec votre tuteur au fur et à mesure de votre progression : vous devez l’avoir avec vous dans le véhicule en cas de contrôle routier.

 
Besoin d’un avocat en droit routier ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Pour les heures de conduite, vous devez impérativement conduire avec votre tuteur/ accompagnateur.

Vous devez conduire dans un véhicule adapté à l’apprentissage de la conduite. Vous devrez en louer un.

Démarches pour s’inscrire en candidat libre ?

L’inscription aux examens du permis de conduite théoriques et pratiques est gratuite et se réalise directement auprès de la préfecture, de la sous-préfecture ou de la mairie de votre domicile.

C’est à l’un de ces guichets que vous devez envoyer votre dossier d’inscription. Tout dépend de l’institution qui gère les permis de conduire dans le périmètre de votre lieu de résidence.

Certaines préfectures ont délégué la gestion des permis de conduire aux mairies. Renseignez-vous au préalable pour savoir quel sera votre interlocuteur.

Que comporte le dossier d’inscription ? Un exemplaire du formulaire de demande et toutes les pièces justificatives exigées dans le formulaire.

Vous pouvez télécharger le formulaire à cette adresse : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14866.do

Suite à l’envoi de votre dossier de candidature, vous recevrez une convocation à l’épreuve du code et à l’épreuve de conduite.

A noter : à Paris, le dossier doit être adressé au Bureau des permis de conduire de la préfecture de police.

Pour l’apprentissage de la conduite et le passage de l’épreuve pratique, des règles strictes s’appliquent. Vous devez être accompagné d’un tuteur. Le tuteur doit posséder le même permis que celui que vous passez et ce depuis au moins 5 ans.

Pour devenir accompagnateur, le tuteur doit passer une formation obligatoire de 4 heures (une heure de théorie et trois heures de pratique).

Pour réaliser les heures de conduites, vous devez louer un véhicule aménagé pour l’apprentissage de la conduite (voitures à double-commande). Celui-ci doit répondre à des caractéristiques précises et être correctement assuré. Vous devez accoler un panneau « apprentissage » sur la voiture.

Attention ! Dans un premier temps, vous ne pourrez conduire que sur les routes nationales dans un premier temps. La conduite sur les autoroutes n’est pas possible au début de l’apprentissage de la conduite en candidat libre.

Avantages et les inconvénients de s’inscrire en candidat libre ?

L’avantage est avant tout financier. L’heure de location du véhicule aménagé coûte environ deux fois moins cher qu’une heure de conduite en auto-école. Or, les heures de location constituent le principal coût d’un permis en candidat libre. On parle d’ailleurs de « conduite à titre non onéreux ».

Les inconvénients sont les suivants : il faut tout d’abord réussir à trouver un tuteur acceptant de jouer le rôle de l’accompagnateur. Ce qui n’est pas toujours facile.

Par ailleurs, les plages d’examens de conduite sont prioritairement accordées aux élèves d’auto-écoles. Le délai d’attente pour pouvoir passer son permis est donc en moyenne plus long.

Enfin, les démarches à effectuer sont plus lourdes : vous êtes en contact direct avec la préfecture, alors que si vous passez le permis en auto-école, c’est votre auto-école qui s’occupe des relations avec la préfecture. Elle prend ainsi en charge la plupart des démarches administratives.

Bon à savoir : il est tout à fait possible de réaliser des heures de conduite en candidat libre tout en étant inscrit en parallèle dans une auto-école. Cela permet de combiner les avantages des deux formules.