Quelles sont les principales causes des accidents de la route ?

Un accident de la route peut avoir plusieurs causes : humaines, météorologiques, techniques. Néanmoins, le facteur humain est prépondérant et concerne plus de 9 accidents sur 10.

Causes humaines d’accidents de la route

Dans le cadre des accidents de la route, les causes humaines arrivent loin devant les causes météorologiques ou techniques. La plupart du temps, c’est à une combinaison de causes que l’on assiste. Une combinaison qui met en jeu aussi bien des causes purement humaines (le conducteur et les autres usagers), des causes météorologiques, techniques etc.

Le facteur humain apparaît dans plus de 90% des accidents de la route corporels. Les accidents qui ont des causes purement météorologiques ou purement techniques sont donc rarissimes.

Les causes humaines les plus fréquentes : l’alcoolémie et la vitesse sont présentes respectivement dans 31% et 25% des accidents mortels, la fatigue ou la somnolence sont en cause dans près de 8% des accidents mortels. La distraction est aussi un facteur humain d’accident de la route.

 
Besoin d’un avocat en droit routier ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Le téléphone au volant multiplie par 4 le risque d’avoir un accident corporel. 21% des tués n’avaient pas leur ceinture de sécurité attachée et 6% des motocyclistes tués ne portaient pas de casques. Le non-port de la ceinture de sécurité et le non-port du casque sont donc également des causes des accidents de la route.

Le non-respect des distances de sécurité est responsable de 6% des tués et de 16,5% des blessés.

Pour rappel, la distance de sécurité doit être de 2 secondes au minimum. Plus de la moitié des véhicules ne respectent pas cette règle pourtant très importante.

Causes météorologiques d’accidents de la route

Des causes météorologiques peuvent accentuer les risques d’accident de la route. Toutefois, la météo n’est presque jamais l’unique cause d’un accident de la route. Le facteur humain est presque toujours présent.

Les causes météorologiques peuvent être : la présence de brouillard, le manque de visibilité entraîné par un phénomène climatique, la neige, la pluie, le verglas.

Pour que la météo n’aggrave pas les risques d’accidents, il est impératif de disposer d’un bon système d’éclairage et de pneus en bon état, adaptés et correctement gonflés (les chaînes sont obligatoires sur les sols très enneigés.

Vous devez aussi pouvoir adapter votre conduite aux conditions météorologiques, rouler moins vite lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises, faire preuve d’une vigilance accrue etc.

Remarque : la réduction des limites de vitesse maximale autorisée en cas de pluie, de visibilité réduite et plus généralement de mauvaises conditions météorologiques a pour objectif de limiter les risques d’accidents de la route liés à la météo.

Causes techniques d’accidents de la route

Des causes techniques peuvent accentuer les risques d’accident de la route. Mais les causes techniques ne sont presque jamais les uniques causes d’un accident de la route. Comme pour le facteur météo, le facteur technique aggrave les risques d’accidents de la route mais les accidents ont quasi toujours une cause humaine.

Les causes techniques sont de deux sortes : celles relatives à l’état du véhicule et celles relatives à l’état des infrastructures (mauvais état des routes notamment).

L’obligation du contrôle technique a pour objectif de limiter les accidents de la route causés par une défaillance technique des véhicules.

A savoir : en 2012, la défaillance technique du véhicule entrait dans 20% des accidents de la route mortels, et les mauvaises infrastructures routières dans 24% des accidents mortels.