La convocation en justice pour une contravention

Dans la très grande majorité des cas, les contraventions des quatre premières classes ne donnent pas lieu à une convocation devant le tribunal.

Convocation suite à une contestation

Lorsque vous recevez une amende pour infraction routière, deux voies s’ouvrent à vous :

Vous disposez de 45 jours pour contester le procès-verbal que vous avez reçu. Au-delà de ce délai, l’amende forfaitaire est majorée. Il est possible de contester une amende forfaitaire majorée.

Ce sont les officiers du ministère public (procureurs) qui sont en charge du traitement des contestations. Soit l’officier estime que votre contestation est fondée, dans ce cas-là il peut décider d’annuler votre PV (l’infraction est alors classée sans suite).

Si l’officier estime que votre contestation n’est pas fondée ou imprécise, il peut transmettre votre courrier de contestation au tribunal de police.

 
Besoin d’un avocat en droit routier ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Dans ce cas, vous serez convoqué devant le juge de proximité. Le juge déterminera la réalité ou non de l’infraction. Vous avez la possibilité de ne pas vous présenter le jour de l’audience.

Bon à savoir : vous devez choisir la personne de votre choix pour vous représenter. Il n’est pas obligatoire que ce soit un avocat.

Si vous assistez à l’audience, sachez que la procédure est entièrement orale et que le juge ne peut en aucun cas vous condamner à une peine de prison. Seuls les délits et les crimes peuvent donner lieu à des peines de prison.

Convocation donnant directement lieu à citation

Lorsque vous commettez une infraction routière, les forces de l’ordre vous remettent un avis de contravention (PV). Sur cet avis, la case « Cas A » peut être cochée. Si c’est le cas, cela signifie que vous serez convoqué devant la justice. Vous recevrez une convocation.

Il est très rare que les forces de l’ordre remettent aux contrevenants un PV « cas A ». Cela arrive la plupart du temps à la suite d’un contrôle routier qui s’est très mal passé.

Rappel : les délits sont systématiquement traités par la justice, devant les tribunaux correctionnels. Le traitement judiciaire des contraventions des 4 premières classes est quant à lui rare. Pour les contraventions (hormis celles de classe 5), le règlement administratif reste la norme.

Conseil : pour bien préparer votre défense, vous pouvez demander une copie de votre dossier au greffe du tribunal. Penser à bien préparer vos arguments avant l’audience. Se présenter à l’audience en touriste est loin d’être la meilleure attitude à adopter…