Permis de conduire : guide pratique

Le permis de conduire est un droit administratif qui permet à son détenteur de conduire un ou des véhicules sur la voie publique. Il existe pour chaque type de véhicules un permis spécifique.

 

 
Besoin d’un avocat permis de conduire ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

L'examen du permis de conduire

En France, l’obtention d’un permis de conduire est conditionnée par la réussite à un examen. Cet examen comprend deux épreuves, quelle que soit la catégorie du permis :

Bon à savoir : il faut avoir réussi l’épreuve théorique pour pouvoir passer l’épreuve pratique.

Par ailleurs, l’épreuve pratique doit être passée au maximum cinq années après l’obtention du code. Au bout de cette échéance, le code n’est plus valide et doit être repassé.

Qu’il s’agisse de l’une ou l’autre des épreuves, le candidat doit se présenter le jour de l’épreuve muni d’une carte d’identité valide, ou périmée depuis moins de 2 ans.

Le candidat peut se préparer à ces deux épreuves via les écoles de conduite (auto écoles) ou en candidat libre.

Sécurité routière en tant que titulaire d'un permis de conduire

Toute personne titulaire d’un permis de conduire doit posséder des connaissances en matière de sécurité routière. C’est un principe au fondement du droit du permis de conduire.

La nécessité de posséder l’ASSR ou l’ASR pour pouvoir passer son permis de conduire (quelle que soit la catégorie) est une application de ce principe.

Ces attestations (ASSR/ASR) certifient que le candidat au permis de conduire dispose des connaissances élémentaires obligatoires à l’utilisation de véhicules sur la voie publique.

Le permis international

Le permis de conduire international permet de circuler dans tous les pays reconnaissant ce document.

Dans tous les cas, le permis international ne peut se substituer au permis national : un permis de conduire international n’est pas valable sur le territoire français.

Le permis international a une durée de validité de trois ans et permet à son détenteur de conduire à l’étranger les véhicules que lui autorise son permis national.

Il n’y a aucun examen à passer pour obtenir le permis de conduire international. Il suffit de faire une demande à la préfecture ou sous-préfecture.

Il est remis à la personne gratuitement sous réserve que celle-ci procure tous les documents justificatifs nécessaires.

Bon à savoir : il n’est pas nécessaire de disposer d’un permis international pour conduire dans les autres pays membres de l’Union européenne et dans ceux appartenant à l’Espace économique européen. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un permis international aux Etats-Unis lorsque le séjour est inférieur à trois mois (sauf pour la Floride). Idem pour le Canada.

Les catégories de permis de conduire

Il existe plusieurs grandes catégories de véhicules. Chacune d’elle nécessite des compétences et des connaissances particulières. C’est pour quoi il existe plusieurs catégories de permis.

Schématiquement :

* Les permis de catégorie A permettent de conduire des motocyclettes
* Les permis de catégorie B permettent de conduire des voitures
* Les permis de catégorie C permettent de conduire des quatre roues dont le poids excède 3,5 tonnes (camions)
* Les permis de catégorie D permettent de conduire les véhicules destinés au transport de personnes (cars, bus etc.)
* Les permis de catégorie E permettent de conduire les véhicules attelés d’une remorque