Permis international : définition, conditions et modalités

Le permis international est une traduction de votre permis de conduire qui vous permet de conduire à l’étranger. Les demandes se font en préfecture. Le permis international est valide trois ans et est gratuit.

Permis international : qu’est-ce que c’est ?

Le permis international vous permet de conduire à l’étranger. Il ne s’agit pas d’un permis autonome, mais plutôt de la traduction de votre permis national.

C’est la raison pour laquelle vous devez toujours avoir avec vous le permis international ET votre permis de conduire national.

A noter que vous n’avez pas forcément besoin d’un permis de conduire international pour conduire à l’étranger. Certains Etats autorisent les Français à conduire avec leur permis français pour une durée temporaire (trois mois en général).

Par ailleurs, vous pouvez conduire avec votre permis français dans tous les pays de l’Espace économique européen (EEE) sans limite de durée.  L’EEE est composée des pays de l’Union européenne, de la Norvège, de l’Islande et du Lichtenstein.

 
Besoin d’un avocat en droit routier ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Le permis international est valide trois ans et renouvelable autant de fois que vous le souhaitez.

Mais attention : généralement, vous ne pouvez conduire dans un pays étranger qu’un an avec votre permis international.

Au-delà, soit vous passez le permis de conduire local (du pays dans lequel vous êtes), soit vous procédez à l’échange de votre permis français contre le permis local (sous réserve qu’un accord de réciprocité concernant le permis de conduire existe entre les deux pays).

Dernière remarque : le permis international ne peut être utilisé que si vous êtes en séjour (moins de 90 jours sur le sol étranger). Si vous vous installez dans un pays étranger pour y résider, vous devez passer le permis local ou échanger votre permis.

Conditions pour obtenir un permis international

La seule condition pour pouvoir obtenir un permis international est d’être titulaire d’un permis de conduire national en cours de validité.

Le permis doit ne pas avoir fait l’objet d’une suspension, d’un retrait ou d’une annulation.

Enfin, il est évident que vous ne pouvez conduire avec le permis international que les véhicules qui correspondent à ceux de la catégorie (ou des catégories) dont vous êtes titulaire.

Vous ne pouvez pas conduire de poids lourds avec votre permis international si votre permis de conduire est un permis B. Cela va de soi, mais il n’est peut-être pas inutile de le rappeler.

Procédure de demande du permis international 

La demande pour un permis international doit impérativement être faite avant votre départ à l’étranger. Il est impossible d’obtenir un permis de conduire international à l’étranger (que ce soit auprès de l’ambassade ou du consulat français).

Les demandes de permis de conduire se réalisent auprès des préfectures, des sous-préfectures ou des mairies. Désormais, certaines préfectures ne s’occupent plus des permis de conduire et ont délégué cette compétence aux mairies.

Vous devez donc vous renseigner pour connaître le bon guichet. A Paris, c’est le Bureau des permis de conduire de la Préfecture de police qui prend en charge les demandes.

Pour obtenir le permis international, vous devez envoyer par voie postale un dossier ou bien le déposer directement au guichet, sur place. Le mode de réception des demandes varie en effet suivant les départements et les communes.

Ce dossier doit comporter un formulaire complété, une photocopie de votre permis de conduire, une photocopie d’une pièce d’identité et deux photos d’identité homologuées. Un justificatif de domicile est exigé dans certains cas. La demande est gratuite.