La prévention des accidents de la route

Le nombre d’accidents de la route a fortement diminué depuis plusieurs décennies. Il demeure néanmoins une cause importante de décès. D’où l’importance de poursuivre les politiques de prévention initiées par les pouvoirs publics.

Principales causes des accidents de la route

Les accidents de la route ont souvent des causes multifactorielles : la plupart du temps, des causes humaines, météorologiques et techniques se combinent.

Toutefois, il est important de rappeler que dans 9 cas sur 10 le facteur humain est prédominant.

La cause d’un accident de la route est donc presque toujours humaine. Il est extrêmement rare qu’un accident n’ait qu’une cause météo (pluie, tempête etc.) ou qu’une cause technique (pneus mal gonflés, système d’éclairage inopérant etc.).

Les deux facteurs humains les plus ravageurs sont l’alcoolémie et la vitesse. L’alcool intervient dans près du tiers des accidents mortels. Le quart des accidents mortels ont pour cause un excès de vitesse.

 
Besoin d’un avocat en droit routier ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

D’autres facteurs humains existent : la fatigue et la somnolence (à l’origine de 8% des accidents mortels), l'absence de ceinture de sécurité ou de casque, ou encore la distraction.

A propos de distraction, sachez que téléphoner au volant multiplie par quatre le risque d’avoir un accident.

Statistiques des accidents de la route

Cela a été dit, le nombre d’accidents mortels a tendance à diminuer en moyenne période. Sachez toutefois qu’encore aujourd’hui plus de 3 000 personnes décèdent des suites d’un accident de la route chaque année.

Dans la moitié des cas, les personnes tuées sur les routes sont des automobilistes (conducteurs ou passagers). L’autre moitié se partage entre motocyclistes (un peu plus de 20%), piétons (un peu plus de 15%) et conducteurs de poids lourds (moins de 2%).

Il faut noter que les jeunes personnes et les personnes âgées sont les plus touchées par les accidents mortels de la route. Un quart des tués sur les routes de France sont des jeunes de moins de 24 ans.

Par ailleurs, plus des deux tiers des personnes tuées sont des hommes. Dans presque la moitié des cas, les femmes tuées sont des passagères (et non des conductrices).

Dernière statistique à noter : près de 85% des accidents mortels ont lieu sur les routes de campagne.

Panneaux de signalisation

Il existe plus de 600 panneaux de signalisation. Il est sans doute impossible de tous les connaître, mais vous devez en connaître les principaux et savoir comprendre ceux que vous ne connaissez pas.

Il est en effet possible de comprendre des panneaux que l’on n’a jamais vus à partir de leur forme, de leur couleur, des icônes, des indications du panneau etc.

Les panneaux obéissent à des codes : les panneaux de danger sont triangulaires, blancs aux contours rouges ; les panneaux d’interdiction ou d’obligation sont de forme circulaire etc.

Le non-respect des panneaux de signalisation est une infraction punie par la loi.

Entretien du véhicule

L’entretien du véhicule doit être constant. Un véhicule mal entretenu peut devenir dangereux à conduire.

L’entretien du véhicule ne se limite pas au contrôle technique (qui doit avoir lieu tous les 4 ans). Vous devez régulièrement contrôler l’état de votre véhicule.

Notamment : l’état du moteur, du système de refroidissement, du pot d’échappement, du système d’allumage, de la batterie, de l’éclairage, des essuie-glaces, des freins, des pneus etc.

Si les accidents de la route ont rarement, comme on l’a dit, une cause purement technique, il est à noter que dans de nombreux accidents, le mauvais état du véhicule est une des causes.

Remarque : l’entretien du véhicule permet également de conserver la valeur du véhicule. Si vous souhaitez revendre votre véhicule à terme, il est important de bien l’entretenir.