Le stage de sécurité routière optionnel et volontaire

Dans certains cas, le stage de sensibilisation à la sécurité routière n’est pas obligatoire, mais facultatif, c’est-à-dire optionnel. Effectuer un stage vous permet de récupérer 4 points sur votre permis.

Stage optionnel et volontaire de sécurité routière

Il est possible d’effectuer un stage de sécurité routière de manière optionnelle lorsque vous avez commis une infraction sanctionnée par un retrait de points.

Ce stage vous permet de récupérer 4 points.

Si vous estimez que vous n’avez plus assez de points sur votre permis et voulez vous constituer une sorte de matelas de sécurité, vous avez tout intérêt à effectuer un stage.

C’est plus que conseillé si votre permis de conduire approche dangereusement du solde nul (0 point). En effet, si vous perdez tous vos points, vous ne pouvez plus les récupérer : votre permis est annulé et vous devez le repasser. Pour suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière, vous devez donc disposer d’un permis de conduire valide.

Il est possible d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière une seule fois par an.

Remarque : il n’y a aucune différence entre les appellations « stage de sécurité routière », « stage de sensibilisation à la sécurité routière » et « stage de récupération de points ». Ces termes sont synonymes.

 
Besoin d’un avocat en droit routier ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Modalités du stage optionnel et volontaire de sécurité routière

Un relevé d’information intégral indiquant le nombre de points dont vous disposez doit être présenté le premier jour du stage.

La durée du stage de sensibilisation à la sécurité routière est de 14 heures au minimum et répartie sur deux jours consécutifs.

La formation est assurée par des animateurs diplômés et un psychologue. Le stage comprend des études de cas d’accidents, des exposés sur la conduite et ses dangers, des débats et un questionnaire d’évaluation. Les sessions réunissent au minimum 10 candidats et au maximum 20 candidats.

Une attestation de suivi de stage est délivrée aux personnes qui ont assisté à la session du stage. Un double de l’attestation est envoyé à la préfecture du centre où le stage s’est déroulé. La reprise de points prend effet dès le lendemain de la fin du stage.

Le prix d’un stage de sécurité routière varie suivant les centres mais est généralement compris entre 230 euros et 280 euros.

Bon à savoir : le stage peut être effectué dans le département de votre choix, et pas forcément dans le département dans lequel vous résidez.

Trouver un stage pour la récupération de points

Les stages se déroulent dans des centres agréés. La liste des centres agréés est disponible en préfecture (sur place ou sur le site internet de l’institution).

Il est aussi possible de se rendre sur internet pour avoir accès à l’ensemble des centres agréés.

L’agrément préfectoral est obligatoire. Les centres qui ne disposent pas de cet agrément ne sont pas autorisés à organiser des stages de sécurité routière. Vérifiez que le centre que vous avez trouvé dispose de l’agrément pour vous éviter de mauvaises surprises…