Relever les coordonnées des témoins en cas d'accident de la route

Dans le cadre des accidents de la route, les témoins ont deux rôles : dispenser les premiers secours et apporter leur témoignage aux forces de l’ordre et aux victimes de l’accident.

Les témoins en cas d’accident de la route 

La plupart des Français (65%) avouent, selon une étude menée par OpinionWay, qu’ils ne sauraient pas quoi faire en cas d’accident de la route en tant que victime ou témoin.

Pourtant, les témoins peuvent jouer un rôle crucial en ce qui concerne les accidents de la route. Ce sont tout d’abord eux qui sont les mieux à même de dispenser aux éventuelles victimes de l’accident les premiers secours.

Ne pas intervenir est considéré juridiquement comme une infraction : la non-assistance à personne en danger.

 
Besoin d’un avocat en droit routier ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

Le rôle des témoins est aussi d’apporter leur témoignage aux forces de l’ordre afin de leur permettre de mieux élucider les circonstances de l’accident et de déterminer les responsabilités des uns et des autres.

Voici la conduite à adopter si vous êtes témoin d’un accident de la route :

1/ Placez le ou les triangles de signalisation à environ 100 mètres du ou des véhicules accidentés. Garez votre voiture à proximité des triangles, avec les feux de détresse allumés.

2/ Coupez le moteur des véhicules accidentés.

3/ Enjoignez les personnes impliquées dans l’accident mais non blessées à se réfugier derrière les glissières (rambardes de sécurité).

4/ Appelez les secours d’urgence (au 112) en précisant le lieu exact de l’accident, le nombre de véhicules impliqués, le nombre de victimes et leur état de santé. Conseil : ne pas raccrocher avant que l’interlocuteur ait compris toutes les indications.

5/ Restez aux côtés des blessés pour les rassurer et effectuer les premiers secours en attendant l’intervention des secours. Ne déplacez personne, sauf en cas de péril imminent. Ne retirez pas le casque d’un motocycliste blessé (il faut donc ouvrir la visière pour effectuer le bouche-à-bouche).

Importance de relever les coordonnées des témoins

Si vous êtes victime d’un accident de la route, il est important de relever les témoignages des personnes présentes, leurs identités et leurs coordonnées. Ils pourront ainsi être joints par votre assureur et par les forces de l’ordre.

Les témoins peuvent être très utiles pour la détermination des responsabilités et le calcul des indemnisations. En cas de désaccord entre les parties de l’accident, les témoignages seront décisifs pour déterminer les vraies responsabilités auprès des assurances ou du juge (en cas de poursuite pénale ou civile).

Les informations relatives aux témoins doivent être inscrites dans la case numéro 5 du constat amiable (constat d’accident).

Si vous décidez de porter plainte contre l’auteur de l’accident dont vous êtes la victime, les coordonnées des témoins devront être renseignées dans la plainte établie au Commissariat ou à la Gendarmerie.

Bon à savoir : quand aucun témoin n’était présent sur les lieux de l’accident, il faut le notifier sur le constat amiable. Les proches du conducteur (amis, proches…) et les passagers du conducteur ne sont souvent pas considérés par les assurances ou par les juges comme de véritables témoins, en raison de leur possible partialité.