Avocat : Changement de prénom

Introduction - Changement de prénom

Le prénom est l’élément d’identification qui précède le nom de famille et sert à individualiser la personne dans la famille dont elle porte le nom.

Pour les affaires de changement de prénom, il est possible de se faire assister d’un avocat spécialisé dans le changement de prénom. Nous avons donc sélectionné pour vous des avocats changement de prénom partout en France.

 

 
Besoin d’un avocat spécialisé ?  Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

 

Le principe est celui de la liberté de choix des prénoms. Cependant, lorsque le prénom choisi apparait comme contraire à l’intérêt de l’enfant, l’officier d’état civil peut saisir le juge aux affaires familiales.

Bon à savoir : le respect de l'intérêt de l’enfant

Le prénom choisi peut être supprimé par le juge (ex : prénom d’animaux ou prénom grossier). Les parents doivent alors choisir un nouveau prénom et en cas de refus ce sera au juge de déterminer lui-même le prénom de l’enfant.

En principe, le changement de prénom après inscription à l’état civil est impossible. L’administration refuse de procéder au changement. La possibilité de changer de prénom existe toutefois dans trois cas seulement : l’adoption plénière, la francisation et en cas «d’intérêt légitime».

Changement de prénom - Adoption plénière

Le changement de prénom est d’abord possible dans le cas d'une adoption plénière pour favoriser l’assimilation de l’enfant adopté à sa nouvelle famille. Cette modification doit être portée par le juge aux affaires familiales.

Changement de prénom - Francisation

Le changement de prénom peut survenir pour franciser un prénom étranger, afin de favoriser l’intégration d’une personne dans un nouveau pays. Par exemple, une personne prénommée «Pedro» pourra franciser son prénom en «Pierre».

Le changement de prénom par francisation doit être accomplit en même temps que les formalités d’acquisition de la nationalité française. Il peut aussi déposer la demander dans le délai d‘un an suivant l’acquisition de la nationalité.

Changement de prénom - Intéret légitime

Le changement de prénom peut enfin survenir en cas d’intérêt légitime, c’est-à-dire sur demande de la personne par jugement du juge aux affaires familiales.

L’intérêt légitime sera appréciée par le juge. Par exemple, cela pourra être pour régulariser un état de fait constitué par l’usage prolongé d’un prénom, pour un motif religieux ou encore en cas de changement de sexe.

Attention : l'avis de l'enfant

Si l’enfant est âgé de plus de 13 ans, son consentement personnel est requis pour que le changement de prénom devienne effectif.

 

 
Besoin d’un avocat spécialisé ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté0176505252

 

La procédure pour un  changement de prénom

L’intéressé doit adresser sa demande au juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance du lieu de naissance ou du lieu de résidence.

Le changement d’état civil est mentionné sur les registres d’état civil. Il est alors possible de modifier ses titres d’identité.

Fiche rédigée par nos experts

Villes

Gap
Pau