Avocat : Accident du travail

L’accident du travail est un accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail et ce quelle qu’en soit la cause (ex : accident causé par un autre salarié, défaut de sécurité).

La garantie du risque d’accident du travail, tout comme celle du risque maladie professionnelle, concerne tous les salariés, mais aussi les personnes participant bénévolement au fonctionnement d’organismes à objet social.

En cas d'accident du travail, il est conseillé de vous faire assister par un avocat en accident du travail.

 
Besoin d’un avocat en accident du travail ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté
0176505252

 

La procédure en cas d'accident du travail

Le salarié victime d’un accident du travail doit prévenir directement par lettre recommandée l’employeur dans les 24 heures qui suivent l’accident.

L’employeur doit alors déclarer l’accident à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) dans les 48 heures.

L’employeur doit délivrer à la victime une feuille d’accident, et envoyer la victime à un médecin. L’accident du travail, pour être reconnu, doit être attesté par un médecin au travers d’un certificat médical

La décision de l’organisme doit faire l’objet d’une notification écrite à la victime et à l’employeur dans les 30 jours suivants la déclaration. Le silence gardé par l’organisme vaut reconnaissance implicite de l’accident du travail.

Les prestations en cas d'accident du travail

Il faut distinguer trois situations : l’incapacité temporaire, l’incapacité permanente et l’accident mortel.

En cas d’incapacité temporaire, le salarié victime a droit à la prise en charge totale de toutes ses dépenses de traitement. Il bénéficie également d’une indemnité journalière dont le taux varie selon la durée de l’incapacité et sa rémunération.

En cas d’incapacité permanente, le salarié a droit à une rente, qui est obtenue en multipliant le salaire de base annuel par le taux d’incapacité. La rente est versée pendant toute la vie du bénéficiaire.

En cas d’accident mortel, les ayants droit de la victime décédée peuvent prétendre à une rente qui vise à compenser la perte de ressources causée par le décès du salarié. Le montant de la rente varie selon le bénéficiaire (ex: conjoint survivant, enfants...).

 
Besoin d’un avocat en accident du travail ? Un avocat de notre réseau vous recontacte gratuitement
Être contacté
0176505252

 

La protection du salarié en cas d'accident du travail

Le salarié victime d’un accident du travail  bénéficie d’une protection spéciale contre le licenciement puisque le contrat de travail est suspendu durant toute la durée de l’arrêt.

Attention : Licenciement impossible

Tout licenciement pendant la suspension du contrat est donc nul. Si l’employeur refuse de réintégrer le salarié après sa période d’incapacité, le salarié peut demander des dommages et intérêts

Fiche rédigée par nos experts

Villes

Gap
Pau